Informations, documents et numéros utiles

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h, pour quinze jours minimum.

Édouard Philippe, le premier ministre, a annoncé le renouvellement du confinement en France pour deux semaines à compter du mardi 17 mars, soit jusqu’au 15 avril, précisant que cette période pourrait encore être prolongée.

Dans ce contexte inédit, nous sommes plus que jamais préoccupés par votre santé. Les services municipaux s’attachent à assurer un service minimum et vous informerons au fur et à mesure des nouvelles dispositions mises en place à Lacanau.

Nous invitons les Canaulais(es) à respecter strictement les mesures gouvernementales, à faire preuve de civisme, de solidarité et de bienveillance vis-à-vis de leurs concitoyens.

Quels déplacements sont autorisés, lesquels sont interdits ?

Vous devez rester chez vous, sauf quand vous êtes obligés de sortir pour aller acheter de quoi vous nourrir ou pour aller travailler lorsque le télétravail ne peut pas être mis en place et que votre métier est essentiel.

Qu’est-ce qu’on a le droit de faire ou de ne pas faire ?

Ci dessous, les dérogations possibles :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (voir liste).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Attestations obligatoires pour tout déplacement

Il faut impérativement se munir d’une attestation dans le cadre de ces déplacements et d’une pièce d’identité.

Il faut maintenant indiquer obligatoirement l’heure de début de sortie

Sur cette “attestation sur l’honneur” il faut mentionner le motif du déplacement, sa destination et ses raisons”. Ce document est “obligatoire” a précisé le ministre de l’Intérieur. Il peut être manuscrit.

“Ceux qui disposent de cartes professionnelles – comme la carte de presse – ou de certificats de leur employeur” pourront être amenés à les présenter lors des contrôles.

Depuis le 6 avril 2020, il est possible de fournir une attestation numérique*.

Les données saisies sont stockées exclusivement sur votre téléphone ou votre ordinateur. Aucune information n’est collectée par le Ministère de l’Intérieur.

*L’attestation pdf générée contient un QR Code. Ce code-barres graphique permet de lire les informations portées dans votre attestation au moment de leur saisie. Il peut être déchiffré à l’aide de tout type de lecteur de QR code générique.

Quels risques encourt-on ?

Des contrôles policiers et gendarmes ont lieu à la fois sur les axes principaux, mais aussi sur les axes secondaires partout sur le territoire national.

L’amende pour la “violation de ces règles” est actuellement de 38 euros à 135 euros.

Liste des commerces dont l’ouverture au public est autorisée ou non.


Accompagnement psychologique professionnels de santé et population de la Gironde

Dans le cadre de la gestion de la crise liée à l’épidémie de COVID 19, le centre régional psychotraumatisme sud NA du C.H. Charles Perrens, en partenariat avec les C.H. de Cadillac, Libourne et le C.H.U. de Bordeaux, propose un accompagnement psychologique gratuit aux professionnels de santé ainsi qu’à la population du département.

Ce dispositif vise à répondre aux besoins de soutien psychologique que génère cette crise sanitaire exceptionnelle. Pour ce faire, un numéro vert est accessible du lundi au vendredi de 10h à 18h :

gestes contre le coronavirus

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×