JO 2024 : Lacanau et Bordeaux Métropole se sont dits « OUI »

La ville de Lacanau et Bordeaux Métropole ont officialisé ce vendredi leur partenariat pour la candidature de la station balnéaire girondine à l’organisation des épreuves de surf des Jeux olympiques de Paris en 2024.

Le surf avait été validé fin juin par le Comité International Olympique (CIO) comme sport additionnel au programme des Jeux de 2024 et les sites intéressés pour accueillir ces épreuves ont jusqu’à lundi pour répondre à l’appel à candidature.

Ce « mariage » symbolique a donc eu lieu lors de la dernière Plénière de Bordeaux Métropole et c’est un pas important qui vient d’être franchi pour la candidature de Lacanau à l’organisation des épreuves de surf pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

Si Lacanau a décidé de s’associer avec Bordeaux Métropole, « C’est avant tout une candidature de territoire, explique la mairie de Lacanau, c’est toute la Gironde qui se mobilise. »­

Une délégation de surfeurs et surfeuses canaulais s’est rendue ce matin au sein de Bordeaux métropole où une délibération a entériné cette alliance.

Une délégation massive qui est arrivée en short, claquettes et planches de surf

Pour marquer le coup, le maire de Lacanau et une trentaine de surfeurs ont accueilli vendredi matin les élus de Bordeaux Métropole en formant une haie d’honneur avec leurs planches, avant le début du conseil, séance plénière mensuelle.

L’appui de Bordeaux Métropole est important en terme d’hébergements ou encore de navettes pour arriver sur le site, selon la Mairie de Lacanau.

Alliance Lacanau Bordeaux Métropole pour la candidature aux JO 2024 entre Patrick Bobet et Laurent Peyrondet

« Ce n’est pas non plus incohérent car Bordeaux accueillera des épreuves de foot pendant ces jeux, les équipes seront donc déjà mobilisées pour accueillir ce public. »

Un dossier de candidature pointu

Le dossier de Lacanau doit être déposé avant lundi. Le cahier des charges pourra être modifié jusqu’à fin septembre. Le grand gagnant devrait être dévoilé en fin d’année.

Le maire Laurent Peyrondet souhaiterait organiser un véritable « événement éco-responsable » sur un tel territoire d’exception…

D’autres sites sont intéressés par l’organisation des épreuves de surf des JO-2024.

Biarritz et les villes landaises d’Hossegor, Capbreton et Seignosse, hauts lieux du surf en Europe, veulent faire candidature commune mais la presse locale fait état de négociations de dernière minute. L’île polynésienne de Tahiti est également en lice.

Le site breton de La Torche (Finistère) a quant à lui déjà déposé sa candidature, a indiqué à l’AFP la députée LREM du Finistère Liliana Tanguy.

Le COJO entend en effet « visiter dès cet été les villes candidates en configuration +réelle+, au plus proche des conditions (météo, mer) dans lesquelles se tiendraient les épreuves à l’été 2024 ».

Le site devrait être choisi en début d’année 2020.

Vous pouvez déjà apporter votre soutien en aimant la page de LACANAU-BORDEAUX METROPOLE et en suivant les actualités !

Bon surf à tous !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×