Logement : la norme RT 2020 entre en vigueur cet été

Logement : la RT 2020 entre en vigueur cet été

Le secteur du bâtiment représente environ 40% de l’énergie consommée en France et 40% des émissions de CO2. Avec une consommation moyenne de 300 kWh/m²/an les français font partie des « mauvais élèves » au niveau mondial. La mise en place successive de normes constructives contribue à rattraper peu à peu le retard.

Du BBC au BEPOS, une question de kilowatts

La réglementation thermique RT2012 avait déjà traduit cette volonté de réduire notre empreinte environnementale avec la notion de « bâtiment basse consommation – BBC », fixant une consommation maximale de 45 kWhep/m2/an dans les nouvelles constructions. La nouvelle norme RT2020**qui entre en vigueur cet été impose de multiplier par 4 la performance énergétique des nouveaux bâtiments, introduisant les notions :

  • « d’énergie passive » (le bâtiment produit autant d’énergie qu’il en consomme, avec un maximum consommé de 12 kWhep*/m2/an).
  • « d’énergie positive – BEPOS » (le bâtiment produit plus d’énergie qu’il n’en consomme).
Energie Energie Finale Energie primaire
bois 1 kWh 0,6 kWh
gaz/fioul 1 kWh 1 kWh
électricité 1 kWh 2,58 kWh

 *kilowatt par heure d’énergie primaire

** également appelée RE2020 pour « réglementation environnementale »

Cette norme devient la règle pour toutes les maisons neuves (et aussi les bâtiments publics). Le constructeur doit choisir :

  • Des matériaux biosourcés (d’origine végétale ou animale) ou écologiques (terre, argile, chaux…)
  • Une utilisation de ces matériaux permettant une bonne performance énergétique
  • L’installation de productions individuelles d’énergie renouvelables (solaire, photovoltaïque…).

Améliorer la performance énergétique des constructions existantes

Vous voulez rénover une maison ancienne et améliorer sa performance énergétique ? Des labels existent également, notamment « Haute Performance Energétique Rénovation », « Effinergie Rénovation ». S’y conformer vous garantit de moderniser votre maison dans les règles de l’art tout en pouvant bénéficier d’aides financières et avantages fiscaux.

Une maison rénovée dans la philosophie des labels vous garantira une faible consommation d’énergie, un meilleur confort de vie et des factures plus légères. Il permet aussi de justifier de la valeur de votre bien à la revente ou mise en location.

Agenda21 : contribuer à la transition écologique et énergétique

L’Agenda21 de la Ville de Lacanau formalise l’objectif de la collectivité de « mener une politique de sobriété et d’efficacité énergétique des bâtiments ». La fiche action n°65 de l’Agenda21 porte notamment sur la réalisation d’audits énergétiques des bâtiments pour « flécher » des travaux de rénovation énergétique, alimenter les bâtiments en électricité d’origine renouvelable, poursuivre le développement d’une flotte de véhicules « décarbonés », atteindre un éclairage public 100% LED, etc. La commune participe également à la stratégie intercommunale face au changement climatique (Plan Climat Air-Énergie Territorial) et à la réflexion autour du développement des projets d’énergies renouvelables, en lien avec le Pnr Médoc. Toutes ces actions ont pour partenaires la Région, le Département, l’agence locale de l’énergie et du climat (ALEC de la métropole bordelaise), le Syndicat départemental d’énergie électrique de la Gironde ainsi que des prestataires privés.

Le point sur les nombreuses aides financières possibles

Une multitude d’aides existent pour encourager les particuliers à procéder à la rénovation énergétique de leur logement existant :

  • MaPrimeRénov’ * concerne les résidences principales de plus de 2 ans, louées ou non. Elle intervient aussi bien dans le cadre de travaux d’isolation thermique que d’installation d’équipements de chauffage. Il est possible d’obtenir plusieurs primes pour divers travaux sur un même logement (dans la limite de 20 000€ sur 5 ans). La prime est cumulable avec les aides des fournisseurs d’énergie et les aides des collectivités locales, mais pas avec les autres aides de l’ANAH.
  • Le programme « Habiter Mieux » de l’ANAH * concerne les travaux lourds de réhabilitation de logement très dégradé, de mise en sécurité et accessibilité, ainsi que les travaux d’amélioration énergétique. Il finance jusqu’à 50% du montant des travaux, avec en sus un bonus de 1500€ pour les « passoires thermiques » ou les logements classés BBC au terme des travaux.
  • Les aides des fournisseurs d’énergie * bénéficient aux propriétaires et locataires pour les logements de plus de deux ans, avec une bonification pour les ménages en situation de précarité énergétique. Ces « certificats d’économie d’énergie » concernent notamment la rénovation du bati et l’installation d’équipement thermiques performants, dont certains non éligibles aux aides publiques.
  • L’éco-prêt à taux zéro peut financer jusqu’à 30 000 € les travaux d’amélioration de la performance énergétique et les travaux d’assainissement non collectif d’une résidence principale pour les propriétaires, bailleurs, copropriétés et sociétés civiles
  • La TVA à taux réduit de 5,5% (au lieu de 10%) pour les travaux de rénovation énergétique pour les logements principaux ou secondaires de plus de 2 ans.
  • Le chèque énergie* vous aide à payer vos factures énergétiques ainsi que les travaux de rénovation énergétique éligibles à MaPrimeRénov’
  • L’installation de borne de recharge pour véhicules électriques permet aussi de profiter de crédit d’impôt de 75% du montant des dépenses éligibles.
  • Votre caisse de retraite du régime général peut également vous accompagner dans vos travaux d’amélioration de votre habitat.
  • L’exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties (de 50%à 100%) peut être octroyée pour certains logements ayant bénéficié de travaux de rénovation énergétique.

* soumises à conditions de ressources

Attention, les travaux doivent généralement être réalisés par des professionnels qualifiés RGE pour être éligibles aux aides. Pensez également à demander plusieurs devis.

Conseils en énergie gratuits à Lacanau

Locataire ou propriétaire, vous vous questionnez sur les moyens de réduire votre facture énergétique ? Sur un changement de type de chauffage, l’amélioration de votre isolation, les travaux envisageables chez vous ? Les aides possibles par rapport à votre situation ?

Depuis mars, des permanences en conseil énergie sur rendez-vous sont proposées à Lacanau, à raison d’une matinée tous les deux mois. Ces permanences sont assurées par les conseillers du Centre Régional d’Eco-énergétique d’Aquitaine (CREAQ) dans le cadre d’un partenariat avec le Parc naturel régional Médoc.

Permanences : Mardi 18 mai (complet) et mardi 20 juillet dans la salle d’urbanisme de l’Hôtel de Ville.

Pour aller plus loin

Vous pouvez estimer le montant des aides auxquelles vous avez droit sur www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×