Retour des vaches marines dans la clairière de l’étang de Cousseau

Une série d’aménagements sur la Réserve de Cousseau vient d’être terminée, elle permet d’ouvrir la boucle publique aux vaches Marines ! Elles ont à présent accès à la clairière au bord de l’étang !

Ce retour des vaches – dans la clairière au bord de l’étang de Cousseau – a une valeur symbolique, pour la Réserve mais aussi pour la commune de Lacanau, après 70 ans d’absence !

En effet, les dernières vaches présentes sur cette clairière, remonte au début des années 1950. Jusque là il existait une petite ferme avec quelques vaches noires et blanches (probablement des petites bretonnes, ou croisées avec des vaches bordelaises qui sont aussi des vaches laitières), mais ce n’était déjà plus des vaches Marines Landaises.

Le propriétaire de ces vaches était un dénommé Grassian (nom bien connu à Lacanau, il habitait avec sa femme dans la maison que la SEPANSO a occupé par la suite et qui a brûlé en 1988, il avait en plus des vaches, une activité de gemmage et de pêche sur Cousseau).

Les vraies vaches Marines circulaient encore par petits groupes plus ou moins sauvages sur la dune littorale girondine entre Montalivet et le Porge jusqu’à la seconde guerre mondiale. Les derniers animaux vraiment sauvages furent exterminés du côté de Biscarrosse au milieu des années 1960.

  • Le premier objectif est de donner plus d’espace en période hivernale aux vaches Marines de la réserve, afin d’améliorer leur parcours alimentaire sur la totalité des 300 ha de forêts, tout en répartissant mieux la charge de pâturage.
  • Le second objectif est pédagogique : réapprendre au public à partager les espaces naturels avec les autres espèces vivantes mais aussi lui permettre de côtoyer, de voir de près, ces gros animaux et de mieux comprendre leur rôle essentiel dans l’écosystème.

A Cousseau les vaches Marines passent des coulisses au devant de la scène !

Initiée dès 1990 sur la réserve, le sauvetage de la race bovine Marine prend un nouvel élan avec l’ouverture du secteur public au pâturage dès ce mois d’avril 2021.

Dorénavant, visiteurs et vaches cohabiteront chaque année, de novembre à juin sur les dunes boisées de la boucle publique. Bien sûr, cela ne garantit pas qu’elles soient visibles à chacune de vos visites, car elles auront accès à 300 ha de forêt, mais au détours d’un chemin il vous faudra peut-être laisser le passage à une ou plusieurs vaches, ou bien pique-niquer en bordure de l’étang, en compagnie du troupeau en train de ruminer !

Pour une cohabitation harmonieuse merci de garder vos distances (20 m) et de tenir impérativement vos chiens en laisse.

Il nous conseillons même de ne pas prendre avec vous votre chien le temps de la balade sur Cousseau… il y a tant d’autres endroits possibles pour promener les chiens !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×