Une nature préservée

Découvrez des sites uniques privilégiés où la faune et la flore sont particulièrement riches et préservées.

La réserve naturelle de Cousseau

La réserve naturelle nationale de l’ étang du Cousseau couvre 610 hectares et a été créée en 1976. Sa gestion est assurée par la Sepanso.

Outre l’aspect esthétique et paysager remarquable qui laisse une forte impression de calme sauvage, à l’image des grands espaces vierges du passé, l’intérêt essentiel de la Réserve Naturelle réside dans le fait que, sur une surface relativement réduite (610 ha), se trouve représenté un échantillonnage des principaux milieux naturels des Landes de Gascogne.

Adossée au cordon dunaire littoral et à seulement 3 km de la mer, la réserve naturelle de l’étang de Cousseau située entre les étangs d’Hourtin-Carcans et de Lacanau occupe un vaste territoire protégé de 600 ha. C’est un écosystème remarquable dans un véritable écrin de nature qui laisse une belle impression de calme sauvage.

Le sentier de promenade d’1,5 km effectue une superbe boucle le long de l’étang et à l’ombre de la forêt, avec un panorama depuis la plate-forme d’observation. Le site est accessible à pied ou à vélo sur environ 3 km depuis le parking de Marmande sur la D6E.

Le sentier pédagogique de la Berle

Illustration A. Hugues

Après l’Étang de Cousseau et les marais d’Hourtin, la réserve biologique du lac de Lacanau devient le troisième site médocain classé « réserve naturelle ».

Le sentier de La Berle, géré par l’ONF et classé « espace protégé », a été aménagé sur 2,5 km permettant aux visiteurs de découvrir l’histoire des marais littoraux.

En Gascon, Berle signifie « prairie humide » car autrefois s’étendait ici de vastes prairies occupées par les moutons et leur berger. Ce sentier constitue une balade à la rencontre des habitants des marais, à la fois ludique et pédagogique au cœur de la faune et de la flore caractéristiques des zones humides d’arrière-dune unique en Europe. Le point de départ de la promenade est situé rue du Général-de-Gaulle à Lacanau ville.

Le Conservatoire du Littoral possède 3 parcelles distinctes, la Berle, la Pêcherie du Roux et Vire Vieille, regroupées sous le nom de Vire Vieille.

Natura 2000

Le réseau Natura 2000 regroupe les sites naturels les plus remarquables de l’Union Européenne. Il a pour objectif de préserver la biodiversité des 27 pays européens. La France compte 1 705 sites, soit 12% de son territoire.

Les Lacs Médocains sont intégrés dans deux sites Natura 2000.  Le premier, s’étend sur les communes de Carcans, Hourtin, Lacanau, Lège-Cap-Ferret, Le Porge et Saumos. Il concerne les deux lacs ainsi que les marais qui les entourent. Le classement a été motivé par la présence d’habitats d’intérêts communautaires (Landes humides, Marais, Lacs…) et la présence d’une faune et d’une flore rare. Le deuxième site est centré sur la Réserve de l’étang de Cousseau.

Le DOCOB, un document important

Le « Document d’objectifs » appelés « DOCOB » est un document majeur avec :

  • la cartographie des milieux naturels et leur état de conservation
  • le diagnostic des activités sur les sites
  • Une liste des travaux possibles pour préserver les habitats intéressants.

Une fois le DOCOB rédigé, les propriétaires qui le souhaiteront, pourront bénéficier de financements pour réaliser les travaux proposés : par exemple l’entretien de leurs marais, landes, etc… Il est donc primordial de participer à la rédaction du DOCOB pour que les actions soient opérationnelles.

Un défi à relever pour le SIAEBVELG, Syndicat Intercommunal d’Aménagement des Eaux du Bassin Versant et Etangs du Littoral Girondin.

Par l’intermédiaire de Natura 2000, le Président du S.I.A.E.B.V.E.L.G souhaite dynamiser la gestion durable du territoire afin d’améliorer et de préserver le cadre de vie et les usages associés, chasse, pêche, nautisme Il s’agit également de conforter les activités actuelles (broyage, brulage des marais, retour du pâturage, etc.) qui permettent l’entretien de ces milieux naturels exceptionnels.

Le SIAEBVELG a un rôle d’information et communique notamment sur les niveaux d’eaux des lacs et les démarches en cours sur le réseau naturel. Il est également chargé d’animer le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE), outil de planification, institué par la loi sur l’eau de 1992, visant la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau. Son but vise à concilier le développement des différents usages (eau potable, agriculture, …) et la protection des milieux aquatiques, en tenant compte des spécificités d’un territoire. C’est un instrument essentiel de la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau qui fixe des objectifs pour la préservation et la restauration de l’état des eaux superficielles et des eaux souterraines.

Contact : Frank QUENAULT : 05.57.70.10.57 / frank.quenault@siaebvelg.fr

Pour plus d’informations

Carte des sites Natura 2000 des dunes d’Aquitaine

Eau potable, eaux usées

Eau potable

Lacanau est équipée de cinq forages d’eau potable (Océan, Huga, Grande Escoure, Talaris et Stade) et de deux réservoirs (Sauviels et Haut Carreyre).

Carte synoptique du réseau d’eau potable à Lacanau

Cette eau est régulièrement analysée par les autorités sanitaires.

Voir les résultats sur le site du Ministère de la santé

Voir les résultats sur la qualiét de l’eau sur le site du délégataire SUEZ

Consulter les dernières analyses :

Eaux usées

Notre réseau d’assainissement est constitué d’environ 100 km de canalisations et de 52 postes de relevages. Les effluents sont traités à la station d’épuration des Pellegrins, d’une capacité actuelle de 5800 à 46.000 équivalents habitants.

Implantée dans un environnement de grande qualité, entre, forêt et océan, la station a nécessité un effort particulier concernant ses performances et son intégration.

Téléchargez : pellegrins

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×