2024 : le grand défi

La ville de Lacanau a une longue histoire avec le sport, et le surf en particulier. Première ville en France à accueillir une compétition mondiale de surf, le Lacanau Pro (1979), résistant encore aux assauts financiers des pays émergents dans ce domaine, Lacanau dispose d’une notoriété mondiale grâce au surf et à son rôle dans le développement de cette discipline.

Créée dès 1906 par des amoureux de l’océan et de ses plages magnifiques, la station balnéaire est devenue un site touristique de référence de la façade Atlantique et un spot de surf reconnu internationalement.

C’est dans ce contexte privilégié que Lacanau, en partenariat avec Bordeaux Métropole positionne sa candidature pour l’organisation des épreuves de surf en 2024 alors que Paris accueillera les Jeux Olympiques.

Avec un club des ambassadeurs mené par de nombreux champions aux multiples titres mondiaux comme Rico Leroy, Sarah Bunel, Marion Lotout, Adrien valéro, Ophélie David, Fabrice et Jérôme Jeannet, Kévin Mayer, Sébastien Carbillet, Thibaut Cauvin, Marion Hearty, Romain Mesnil, Renaud Lavillenie, le désir d’être une ville d’accueil en 2024 pour ces épreuves sportives inédites en France – première édition à Tokyo en 2020 – est vif, mesuré et inscrit dans le sable canaulais comme une évidence.

L’organisation olympique « Paris 2024 » lance la « Semaine Olympique et Paralympique » dans les établissements scolaires, laquelle mobilise des centaines de classes partout en France. Ce dispositif constitue un héritage fort de la candidature, puisqu’il figurera désormais tous les ans au programme de l’Éducation nationale. Lacanau y participe chaque année pour le plus grand plaisir des jeunes et des familles. En 2019, c’est la semaine du 4 au 9 février qui mobilisera les sportifs, curieux et jeunes citoyens de la commune.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×