Mobilités

Depuis 2014, la municipalité de Lacanau mène des actions pour améliorer vos déplacements.

Des travaux ont été réalisés, des actions engagées et des réflexions sont en cours pour mettre en place des nouvelles solutions en matière de mobilité.

La question des mobilités est une de nos priorités municipales. Cela impacte le quotidien des Canaulais et s’inscrit aujourd’hui au cœur des enjeux environnementaux. 

Le Conseil municipal du 5 juillet 2021 a été l’occasion de présenter et d’adopter le Schéma des Mobilités de la Ville de Lacanau.

Fruit des travaux de concertation engagés et présentés lors du Forum Mobilités, ce schéma, à la fois stratégique et opérationnel, propose un programme d’actions concrètes à l’horizon 2030 pour nous permettre de mettre en place de nouvelles solutions en matière de transports, de déplacements sur notre territoire, notre bassin de vie et d’emplois.

L’objectif est clair : définir un maillage du territoire par les transports collectifs et alternatifs à la voiture pour répondre aux besoins de mobilité des habitants et des usagers tout en essayant de réduire la demande en mobilité.

Ce schéma doit également contribuer à l’affirmation du nouveau visage de la commune et de sa ville océane, en pensant la fin du « tout-automobile ».

Liaison douce du Bourg au Port : une première concrétisation en trois étapes

Le projet de liaison douce est une des premières grandes concrétisations de ce nouveau mandat en faveur des mobilités douces.

Les études préalables sur ce linéaire d’environ 2 km sont bien avancées et le chantier en trois phases se confirme pour les mois à venir :

• Phase 1 : pour toute l’entrée de Ville (depuis le rond-point du cimetière situé route de Bordeaux jusqu’au croisement de la rue du général de Gaulle) ;
• Phase 2 : pour tout le parcours desservant le groupe scolaire, l’Hôtel de ville, l’espace Brun et la Place de la Gaité et le début de l’avenue du Lac ;
• Phase 3 : pour toute la suite de l’avenue du Lac menant au Port de la Ville.

En prévision, la Municipalité mettra en place, avant le début de ces travaux, une communication spécifique au projet afin de permettre aux usagers et riverains d’appréhender les transformations qui amélioreront le quotidien de tous et bien entendu une communication spécifique au chantier pour faciliter au mieux les divers déplacements et les accessibilités durant ces différentes phases de travaux.

Rappelons que le projet vise à créer une connexion apaisée pour tous les modes de circulation entre la zone du Basta et le Port de la Ville, ceci en passant par deux pôles de services du cœur de bourg : l’Hôtel de Ville et la Place de la Gaité. Au-delà du meilleur partage de la voirie, des aménagements paysagers et fonctionnels afin d’améliorer l’accessibilité aux services pour les personnes à mobilité réduite sont prévus sur l’ensemble de cette liaison

Un 2ème Forum mobilités en 2022 : comment se déplacer demain ?

Dans l’attente de cette nouvelle édition, nous vous proposons un retour sur le Forum qui s’était tenu le 11 mai 2019 à L’Escoure et qui fut un point d’étape important permettant un retour sur les nombreuses actions déjà réalisées depuis 2014 mais aussi l’occasion d’un travail prospectif sur les actions futures.

Les Canaulais étaient invités à débattre des mobilités de demain à Lacanau. Près de 150 participants se sont prêtés à l’exercice de prospection et de réflexion.

Répartis en groupe de travail ciblant des thématiques complémentaires (déplacements de proximité, mobilité touristique, trajets domicile-travail), ils ont dressé la liste des points d’amélioration possibles et des solutions d’avenir pour perfectionner, notamment, les déplacements doux et collectifs dans et autour de la commune.

Les enseignements de cette journée nourrissent la réflexion autour du Schéma des Mobilités, dont les travaux devraient aboutir prochainement avec une feuille de route à l’horizon 2030.

Etude tram-train Bordeaux Métropole – Sud Médoc

Ce Forum des Mobilités était aussi l’occasion de présenter l’étude exploratoire sur le tram-train Bordeaux-Lacanau puis d’échanger avec les représentants des territoires partenaires sur les solutions d’avenir.

La desserte en transport en commun est aujourd’hui limitée à des lignes de bus, le trafic routier est régulièrement saturé. De plus, le Sud Médoc est toujours plus attractif, bénéficiant de l’attrait du littoral et du dynamisme conjugué de la Métropole et de la Gironde.

Le trafic s’intensifie et les flux domicile-travail « croisent » les trajets touristiques à la journée ou plus. La nécessité de changer nos modes de déplacements depuis et vers la métropole, aujourd’hui réalisés à plus de 75% en voiture, n’est plus à démontrer.

Le Tram-train (ou plus généralement un transport par le rail) est un système privilégié par les participants du Forum des Mobilités et l’équipe municipale y voit une solution à la fois moderne et écologique à long terme. Une première étude exploratoire réalisée par le cabinet DVDH estime un trajet entre l’océan et Picot (entrée de la métropole) à 40 minutes, soit 1h30 pour rejoindre Bordeaux centre et la Gare Saint-Jean.

A 90 km/h en ligne droite ou connecté au réseau de la Métropole, le « tram-train » a déjà été éprouvé dans d’autres régions. Plusieurs aspects sont encore à approfondir, dont le tracé depuis Saint-Médard en Jalles, la fréquentation des passagers, la soutenabilité financière, l’énergie utilisée…

Le tram-train pourrait ainsi faire partie du bouquet de solutions pour mettre fin au « tout voiture », dont une étape intermédiaire serait la mise ne place d’un « bus express » et surtout l’accompagnement au changement des pratiques, la relocalisation de l’emploi et des commerces qui favorisent une réduction de la demande en mobilité.

La prochaine étape de ce projet est sa présentation au Conseil régional en vue d’une étude plus opérationnelle.

L’innovation au rendez-vous

Ce Forum était aussi l’occasion pour le public de découvrir des solutions innovantes pour se déplacer : gyropodes avec bornes de recharges, vélo triporteur à assistance électrique (pouvant porter jusqu’à 40 kg) et navette électrique autonome (sans conducteur). À titre expérimental, cette navette nommé « La Beti » pourrait être expérimentée dans les prochains mois depuis le parking du Mail (L’Escoure) jusqu’aux points stratégiques du front de mer ; soit un trajet de 2,4 km.

Au-delà du test grandeur nature, la présence de cet « ovni technologique » de 15 places dans le paysage balnéaire aurait pour effet d’interpeller les estivants/usagers, questionnant chacun sur ses modes de déplacements dans la station… et affichant la volonté de la Municipalité de mettre l’innovation au cœur des solutions de mobilité ! Malheureusement, le propriétaire de la navette n’a pas reçu les autorisations ministérielles de mise en circulation à temps pour faire cette expérimentation à l’été 2019.

Tous les délais de prévenance avaient pourtant été respectés par l’opérateur. Même si ce retard imprévu n’a pas entrainé de coûts de fonctionnement pour la collectivité (seule une place du parking Carnot était réservée), l’équipe municipale regrette cet aléa – fréquent dans le domaine de l’innovation –  et espère bien voir la Beti rouler dans un avenir proche dans Lacanau !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×