Ville océane 2050

images d’esquisses du front de mer-
@Phytolab – images d’esquisses du front de mer – Ville de Lacanau – NB :  L’ensemble des images présentées sur le site sont des esquisses de travail et non des vues définitives. Le travail collectif en cours et encore à venir dans les prochains mois sera l’occasion de préciser les contours définitifs du projet..

Changement climatique : vers une ville océane résiliente

Dès 2016, Lacanau s’est portée candidate à la démarche d’Aménagement Durable de la Station (ADS) pilotée par le GIP Littoral, donnant lieu a une étude diagnostic puis un « plan guide » définissant les volets d’actions prioritaires : les mobilités et la requalification du front de mer.

La Commune travaille aujourd’hui à la ville océane 2050, protégée par un nouvel ouvrage vis-à-vis de l’érosion et réaménagée en balcon sur la mer ; piéton et cyclable du nord au sud. Aussi cette recomposition du front de mer ne peut être réduite à une question d’aménagement « classique » : elle doit intégrer l’érosion, dynamique naturelle forte qui rend le site instable, fragile.

Cette transformation se fonde donc sur des principes de modularité, de réversibilité, de végétalisation, de relocalisation, de sobriété des aménagements et des interventions. La réflexion sur cet aménagement se nourrit aussi du Schéma des mobilités de Lacanau et l’Agenda21 canaulais.

En ressort un projet qui fait la part belle au paysage dunaire et océanique, aux espaces renaturisés et désimperméabilisés, à la prise en compte de l’arrivée future de l’ouvrage de protection à l’horizon 2050 avec un espace transitoire modulable.

Quel coût ?

Par son envergure – 6 hectares concernés par le réaménagement estimé à 12 millions d’euros – le projet n’est pas dispendieux, au contraire. Le ratio au m² est digne des aménagements de qualité dans lesquels les collectivités investissent pour 30-40 ans. La première phase des travaux pour la période 2022-2024 est estimée à 10 M€.

Favoriser les mobilités douces

La limitation à 30 km/h, la révision du plan de circulation – redéfinition de sens uniques, nouvelles zones apaisées privilégiant les modes doux-  et la reconversion des parkings du front de mer sont en réflexion et entrent dans le cadre du Schéma des mobilités 2030 voté à l’été 2021. L’évolution vers l’apaisement de ces circulations sera progressive pour permettre aux usagers (habitants, visiteurs) de s’y adapter.

Des Allées Ortal…

Le chantier va s’ouvrir en fin d’année 2022 ou début 2023 sur les allées Ortal.Véhiculant aujourd’hui une image routière, avec un espace minéral et daté, les allées Ortal seront demain un espace public de « rue commerçante ouverte sur la mer ». Une végétalisation en massifs abrités dessinerait des « allées jardins » entrecoupées d’espaces de convivialité entre les terrasses des commerces. Cette végétalisation renforcera la continuité avec la place de l’Europe et le square Souleyreau. Elle rythmera aussi la perspective vers la mer.

allée ortal perspective
@Phytolab – images d’esquisses des allées Ortal – Ville de Lacanau

… au front de mer

Le front de mer, de la promenade sud jusqu’au-delà de la Maison de la glisse, amorcera une redéfinition des
espaces publics dans une logique de réversibilité. Le programme inclut la relocalisation des équipements communaux exposés et favorise le changement et la cohabitation des usages. La végétalisation de cette future promenade nord – sud accompagnera les nouveaux espaces publics.

Aujourd’hui, le nord du front de mer est un espace minéral principalement dédié au stationnement, engoncé
dans un système de parking, placettes, plateformes, qui accueillent périodiquement des événements culturels et sportifs de grande envergure. Il s’agit de tirer parti de cette modularité en libérant l’espace des stationnements et de l’emprise routière, pour redonner la place aux mobilités actives et remettre en scène l’océan.

Plus au sud, la promenade Lacaze, elle aussi très artificielle, deviendra une promenade renaturée et apaisée, symbole d’une stratégie de confortement des espaces dunaires face à l’érosion.

SIGNATURE DU « PROJET PARTENARIAL D’AMÉNAGEMENT TRAIT DE CÔTE »

Mardi 14 décembre 2021, Fabienne BUCCIO, préfète de la Gironde, a signé une aide de 4,5 millions d’euros dans le cadre du soutien de l’Etat aux collectivités soumises au changement climatique et à l’érosion.

Lacanau avait candidaté à un projet partenarial d’aménagement du trait de côte (PPA). Les autres signataires de ce PPA sont à ce stade le Groupement d’Intérêt Public (GIP) Littoral, la Communauté de Communes Médoc Atlantique et l’Etablissement Public Foncier (EPF) Nouvelle-Aquitaine.

Le PPA comporte trois grands volets  :

  • accélérer la réalisation du réaménagement du front de mer,
  • expérimenter les premières actions de relocalisation d’activités et de biens
  • réunir les éléments nécessaires à une prise de décision sur le scénario « érosion » 2100.

Aussi, un nouveau plan d’action « érosion » (dit Stratégie Locale de Gestion de la Bande Côtière) va être discuté cette année pour planifier la construction de l’ouvrage qui protègera la ville océane jusqu’en 2050, et définir son profil.

Temps d’échanges sur le projet

Mardi 31 mai 2022, une réunion publique était organisée à L’Escoure pour faire un point d’étape sur l’avancée des études. Le public, venu très nombreux, a pu assister à la présentation du projet par Laurent PEYRONDET, Maire de Lacanau, et les représentants du groupement réuni autour de Phytolab. Les habitants ont pu, à cette occasion, poser de nombreuses questions sur les divers aspects de ce rémanégaement (projet, financement, phasage…) en plusieurs étapes qui débutera après l’été jusqu’en 2027 (hors périodes estivales)

Des temps d’échanges spécifiques avec les commerçants des allées Ortal et du front de mer s’étaient déjà déroulés en amont et d’autres rencontres seront organisées prochainement au fil de l’avancée des études en cours.

En attendant, vous pouvez retrouver sur cette page la présentation du projet présenté lors de la réunion publique du 31 mai.

N’hésitez pas à participer via le formulaire en ligne spécialement mis en place pour vous permettre de nous poser vos questions et suivez les prochaines étapes du projet sur cette page ou via nos réseaux sociaux.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×